Parquets

Conseils, informations et la gamme complète de Parquets

Le Parquet : un oeuvre

Les compagnons menuisiers de l’âge d’or du parquet en chêne n’y reconnaîtraient pas les leurs! En vingt ans le parquet a plus évolué qu’en trois siècles. Du panneau assemblé marqueté de 40 mm d’épaisseur à la lame de 8 mm en contre-collé. Le parquet a changé de nature. Il n’y a plus « un » parquet mais « des » parquets :

  • lames brutes de 23 mm
  •    panneaux Versailles
  •    parquet mosaïque
  •    contre collé 3 plis
  •    lames vernies-usine
  •    bois de bout
  •    parquet mince et beaucoup d’autres.

Le parquet d’appellation contrôlée regroupe deux grandes catégories : le parquet massif, le parquet contre collé et le parquet stratifié, qui peuvent tous trois être posés de plusieurs manières (clouée, collée et flottant).

Le choix d’une essence de bois, ce n’est pas seulement une affaire de goût. Bien sûr que cela compte, et on a le droit de préférer le pin au chêne au point de vouloir en revêtir totalement sa maison. Mais il vaut mieux s’assurer avant qu’après que l’essence choisie convient au lieu que l’on veuille parqueter.

A chaque pays, son essence de bois. On ne choisira pas le même bois pour son salon que l’on habite en Suède ou en Italie.

L’Europe du Parquet est en train de voir lentement le jour. Mais à l’heure actuelle, à une Europe du Nord – des pays scandinaves jusqu’en Allemagne – qui privilégie les essences de bois clair, hêtre, frêne, érable, bouleau, pin ou sapin, s’oppose une Europe du sud, Italie et Espagne, qui préfère les bois sombres, l’acajou et les bois exotiques. Quant aux Français, ils sont atavique ment « chêne ».

Les Essences de Bois

Voici un nuancier des différentes essences pouvant être rencontrées.

Attention, la teinte d’une même essence peut varier énormément d’un arbre à l’autre en fonction du sol, de l’exposition, de la vitesse de croissance…

© Copyright - Parquets sols RCS PARIS 51185682500019 APE 4753Z